Comprendre
Prédire
Traiter
 …les complications de la greffe de moelle
Faire un don
Newsletter

Philippe2019-05-22T18:57:37+02:00

Philippe

«Je suis né trois fois!»

L’envie de s’en sortir, la rage de vivre, c’est essentiel.

Très arbitrairement et de manière absolument non scientifique, je pense que 70% de la victoire contre le cancer est attribuable à la médecine (un immense merci revient aux soignants, pharmaciens et chercheurs). Ensuite il y a 10% de la guérison qui relève de l’entourage. Un patient bien entouré trouve des raisons de survivre. Le cancer est un saut dans le vide et les proches peuvent constituer l’élastique salvateur. Il y a aussi, il faut bien l’admettre, 10% qui relèvent du destin. Certains cancers de bons pronostics malheureusement finissent mal et à l’inverse, d’autres, avec des pronostics très défavorables, aboutissent à une victoire sur la maladie. J’en suis une preuve vivante. Enfin, et c’est là que je veux en venir, il reste 10% de la guérison qui appartiennent au patient. Avoir envie de vivre, de combattre, envie de gagner contre le cancer, avoir envie que la vie continue, c’est essentiel face à l’adversité.

Lors de ma première leucémie, une infirmière expérimentée m’a clamé : « vous avez tellement envie de vous battre que vous avez déjà fait 50 % du chemin. »

Mes chiffres ne sont pas les siens. Aucun d’eux n’est scientifique, mais ils comptent ! Lire l’intégralité du témoignage en téléchargeant ce fichier pdf.

Philippe Gourdin
Auteur du livre-témoignage « Je suis né trois fois » (Fauves Éditions), un récit au jour le jour et qui traite, entre autre, de cette nécessité d’avoir une attitude combative. Pour plus d’information sur cet ouvrage cliquez sur ce lien. Pour visiter le site internet de l’auteur, cliquez sur ce lien.
Crédit photo © Gil Lefauconnier / htc-project